Nouveau laptop: Thinkpad x220

Lorsque j’ai voulu acheter mon premier PC portable, c’était fin 2007. Au moment de l’annonce du fameux Asus eeepc. A priori c’était une machine tentante, réactive, avec une belle autonomie. Sans compter le format le rendant idéal pour la mobilité. Mais l’écran 7 pouces était franchement juste. En parcourant le forum de l’excellent blog Blogeee, site ayant rejoint le groupe cnet France et qui a perdu tout intérêt depuis le départ de son fondateur Pierre Lecourt, j’ai vu plusieurs membres dire préférer un x31 au eeepc.

A près quelques recherches j’ai fait moi aussi ce choix. Je suis depuis tombé amoureux de la gamme Thinkpad d’IBM. Cette gamme dédiée aux pros, revendue depuis à Lenovo, propose des PC portables robustes, bien pensés, avec une bonne autonomie, et très facile à entretenir. D’ailleurs, chaque modèle possède son manuel de maintenance en téléchargement libre sur le site du constructeur. Mon x31 accusant son âge depuis un long moment déjà, je regardais le marché des laptop de puis la sortie des modèles équipés d’un processeur Intel Sandy Bridge. Je me suis enfin décidé il y a quelques jours, et acheté un Thinkpad X220 d’occasion. Il semblait posséder tout ce que je souhaitais et être un digne descendant de mon X31. Après quelques jours, je confirme que c’est bien la cas.

En cherchant un peu on trouve des x220 à prix abordable et encore sous garantie pour plus d’un an. C’est sur une de ces machines que j’ai jeté mon dévolu. Mon modèle est équipé de cette façon:

I5 2520M
chipset QM67
3Go de ram DDR3 (pour le moment)
SSD OCZ vertex plus 120Go
IGP HD Graphics 3000
Ecran 12.5″ 1366 x 768 pixels dalle matte.
Contrôleur gigabit Intel 82579LM
Wifi N centrino 1000
Carte 3G WWAN Ericsson F5521gw
Batterie 44++ 9 cellules 9766 mAh

x220

C’est suffisamment puissant pour l’utilité que j’en ai. Très réactif grâce au SSD, même si c’est un modèle OCZ. Ce modèle ayant un taux de retour de 5%, ce qui est est bas pour OCZ mais pas insignifiant. Le gros plus pour moi est la batterie 9 cellules 44++. En utilisation bureautique, l’autonomie dépasse tranquillement les 7 heures. C’est excellent. Même si elle est plus encombrante et plus lourde que la batterie 6 cellules. Le poids reste relativement contenu avec 1.7kg, batterie incluse. Autres avantages: la dalle matte est très agréable, même si c’est une version TN, et le clavier propose une frappe souple et agréable. Les touches sont sont assez grandes et le clavier bien agencé. Et malgré ce que j’avais lu dans un certain magazine hardware il n’y a aucun reproche à faire sur l’emplacement des touches Fn et Ctrl. D’une part, on s’habitue rapidement au fait que la touche Fn soit celle qui est placée en bas à gauche (à la place de la touche Ctrl donc). Et d’autre part, le bios permet d’inversé les fonctions de ces 2 touches.

Arrivé sous windows 7, il ne sera resté que quelques minutes sous cet OS. D’abord tenté par Manjaro, qui est un fork d’Archlinux plus user friendly, je me suis décidé à ne pas prendre de risque en installant ma distrib préférée: debian. Ne comptant pas jouer à changer de distribution tous les 2 mois, je suis parti sur Wheezy qui est proche de devenir la version stable puisqu’elle est maintenant en Release Candidate.

En cherchant un peu, j’ai trouvé un fichier pdf très intéressant proposant des optimisations concrètes de debian sur le x220:

http://www.gipsa-lab.grenoble-inp.fr/~damien.roque/downloads/installation_debian_wheezy_x220.pdf

Ceci fait, il me reste à m’atteler trouver une façon efficace pour profiter de mon serveur UPNP, et comprendre pourquoi je ne peux personnaliser Gnome 3 comme je le souhaite. Impossible de faire un clic droit sur le tableau de bord pour y ajouter des applets par exemple.

(11260)

Leave a Reply

© 2019 Tom23's blog. All Rights Reserved.
WordPress theme by Blogging Tips